Life Support Distribution devient distributeur EOlife pour la Suisse

Cela fait plusieurs mois, que nous suivons cette jeune et talentueuse startup Bisontine, spécialisée dans le développement d’un système qui mesure la qualité de la ventilation des patients en ACR. La rencontre avec la dynamique équipe d’ARCHEO, nous a totalement convaincu de nouer ce partenariat.

Quand chaque seconde compte…

L’arrêt cardiaque demeure la première cause de mortalité dans le monde et le taux de survie reste inférieur à 5 %. L’un des principaux challenges auxquels les équipes sont confrontées est de réussir à apporter suffisamment d’oxygène aux patients tout en évitant l’hyperventilation, présente dans près de 80 % des cas selon les études internationales.

EOlife améliore la qualité de la ventilation manuelle de plus de 70%

Une augmentation majeure des performances de la ventilation, passant de 15 % à 90 % de ventilation adéquate, a été démontrée en conditions proches du réel sur mannequin intubé et non intubé.

Pourquoi l’hyperventilation est-elle délétère pour le patient ?

L’hyperventilation est une combinaison de volumes courants élevés et de fréquences de ventilation trop importantes entraînant une augmentation de la pression intrathoracique du patient. Ceci entraîne des lésions et barotraumatismes pouvant conduire à des infections pulmonaires graves, ainsi qu’une forte réduction du retour veineux et donc de l’efficacité du massage cardiaque. Il en résulte une mauvaise perfusion cérébrale.

Une ventilation bien conduite double le taux de survie

(10,3 % vs 4,0 %) des patients en arrêt cardiaque lors de l’admission à l’hôpital. C’est la conclusion d’une étude américaine réalisée sur 560 patients adultes en arrêt cardiaque. 1

CONTACTEZ-NOUS

pour tout renseignement complémentaire, devis, demande de présentation ou essai gratuit.